18254 avis

Couteau à découper japonais Kanetsugu Saiun 21cm damas 65 couches

Idéal pour découper de belles tranches fines de viande et poisson

Solidité -+60/61 HRC - Lame acier damassé 65 couches 21cm

Tranchant durable : noyau acier japonais VG10 à 1% de carbone

Traitement Sub-Zero : trempe spéciale pour une lame plus dure

Manche micarta résistant à l'humidité + variations de température

Fabriqué au Japon - Petit coffret noir de présentation

Design élégant, intemporel - Coloris noir avec liseré rouge

139,90 €

164,90 €

Prix réduit !
Livraison Offerte A domicile et en point relais

En stock

Expédition aujourd'hui

Il en reste 2 en promo !

Plus que 4 en stock !

  • Livraison Express 24h disponible
    Chez vous ce mardi avant 13h avec Chronopost
  • 3x
    Payez en 3 fois : 46,63 € / échéance+1.55% de frais de dossier (en savoir plus)
  • Questions et commandes 09 72 56 08 32Du lundi au vendredi de 10h à 17h.
  • Satisfait ou remboursé ! Vous avez 60 jours pour changer d’avis.
  • Vous avez trouvé moins cher ailleurs ? On vous rembourse la différence (voir conditions)
  • Avec ce produit : 1399 points de fidélité,
    soit 7,00 € de réduction sur votre prochaine commande

  • Vous cherchez un produit ?
    On se charge de vous le trouver ! Cliquez-ici !

-15%

Fabriqué au Japon
Couteau à découper japonais Kanetsugu Saiun 21cm damas 65 couches
Couteau à découper japonais Kanetsugu Saiun 21cm damas 65 couches
Suivant

Fiche technique

Matière Acier Damas
Manche Micarta
Lave-vaisselle Non
Fabrication Japon
Couleur Noir
Acier VG10 65 couches
Dureté HRC 61
Taille lame 21cm
Manche riveté Oui
Finition de lame Damassée
Pour droitier ou gaucher Symétrique

Voir toute la fiche technique
Avis de l'équipe

"On ne sent pas de résistance à la découpe : la peau et la chair des aliments sont coupées net. Très belles performances !"

En savoir plus

Kanetsugu fabrique ses couteaux à Seki, ville japonaise réputée pour sa production de couteaux depuis de nombreuses décennies. Le fabricant y est implanté depuis une centaine d'années, et continue à parfaire son expertise pour vous proposer des pièces toujours plus intéressantes. Les couteaux Kanetsugu Saiun sont pensés pour les chefs et les amateurs qui cuisinent à la maison. Ils sont agréables à utiliser tout en étant efficaces sur le long terme. Les procédés de fabrication tout comme les matériaux utilisés pour créer un couteau de cette gamme vous permettent de les choisir sans hésiter.

Ce couteau à découper 21cm vous permet de trancher la viande ou le poisson avec facilité, pour obtenir de belles tranches fines et homogènes.

La lame :

Ce couteau présente une lame damassée, c'est à dire qu'elle est construite sur la base suivante : un cœur en acier dur, qui est ensuite entouré de plusieurs couches d'aciers plus doux qui viennent le protéger.

Cette structure a l'avantage de créer un couteau à la fois rigide et souple, pour éviter qu'il ne soit cassant, tout en gardant un fil de coupe dur et performant. C'est l'acier japonais VG10 qui est au cœur de la lame, un acier réputé pour sa durabilité, et qui comporte 1% de carbone dans son alliage. Ce pourcentage élevé le rend rigide, et vous permet de l'aiguiser de façon plus appuyée pour obtenir un tranchant bien marqué. Aussi, le VG10 est apprécié pour garder le tranchant donné sur la durée. Vous n'aurez pas besoin de l'aiguiser trop souvent. 32 couches sont ensuite posées en alternance sur le noyau en VG10, elles sont d'ailleurs visibles de chaque côté de la lame. Au total, nous comptons 65 couches (les 32 couches repliées de chaque côté de la lame + le cœur). Vous pouvez distinguer la mention de 33 couches inscrite sur la lame, qui fait état des couches visibles sur chaque côté de celle-ci, ajoutées au noyau.

Au delà de son aspect fonctionnel, le damas présente l'avantage de proposer un visuel incroyable et unique. Vous pouvez voir les aciers s'entrelacer en vagues de tailles diverses le long de la surface de coupe, pour un rendu inédit.

D'ailleurs, c'est de son damas que le couteau tire son nom, Saiun signifiant "le délicat rayon de lumière perçant les nuages".

Traitement spécial :

La lame subit une trempe spéciale, le traitement Sub-Zero. La méthode consiste à chauffer l'acier pour le faire passer à une température de -70C° en l'espace de quelques secondes. La manœuvre a pour but d'augmenter la rigidité de la lame et de parfaire son fil de coupe, qui pourra plus facilement être amené à un fini rasoir.

Le manche :

Le manche est en micarta, un matériau résistant, qui s'inscrit sur la durée. C'est une matière composite qui comprend 40% de résine et 60% de lin. Il est notamment apprécié pour sa résistance aux variations de température. Il est aussi très résistant face à l'humidité. 2 rivets viennent compléter le micarta pour le fixer sur la lame pleine soie. La mitre est directement intégrée à la lame, pour éviter que l'eau ou les aliments ne puissent s'insérer à la jonction entre les différentes parties du couteau. C'est le gage d'une hygiène impeccable.

Design et entretien :

Pour finir, le design du couteau est intemporel, ses coloris et ses formes déliées lui donnant un cachet certain. Il pourra convenir au plus intransigeant des cuisiniers. Il s'entretient à la main : lavez le à l'eau tiède et séchez le avec un chiffon doux avant de le ranger.

Le choix des meilleurs couteaux japonais se fait sur Couteauxduchef !