5% de réduction sur votre première commande avec le code BIENVENUE

4,7/5 - 8256 avis TRUSTPILOT

4 astuces pour enlever la rouille sur vos couteaux

 Astuces pour enlever la rouille sur les couteaux de cuisine

 

Evitez la rouille sur vos couteaux de cuisine !

 

Quelques explications importantes sur la rouille :

Et oui, c'est moche, mais la rouille peut apparaître sur votre couteau de cuisine préféré !

D'ailleurs, plusieurs clients nous ont déjà fait la remarque : la rouille sur un couteau est-elle un signe de mauvaise qualité du produit ?

La réponse est non, la rouille est un phénomène naturel qui est accentué lors de chaque lavage de vos couteaux, surtout si vous les passez au lave-vaisselle, ce que, d'ailleurs, nous ne conseillons pas. Un lavage idéal est un lavage à la main, avec un couteau essuyé tout de suite après. On évite bien sûr de laisser tremper son couteau éternellement dans son évier car c'est très mauvais, et on ne le laisse pas non plus sécher à l'air libre, surtout sur un évier en acier inoxydable.

Cependant, même si vous entretenez vos couteaux à la main et que vous les essuyez immédiatement, il est toujours possible que la rouille apparaisse un jour. 

En effet, les couteaux sont composés d'un alliage qui réagit plus ou moins bien à l'humidité, mais chaque couteau peut rouiller (à des stades plus ou moins avancés). Par exemple, malgré son nom, l'acier inoxydable n'est pas totalement immunisé contre cette dernière, même s'il y est tout de même assez résistant. Il faudra donc toujours lui apporter le soin qu'il mérite pour éviter d'accentuer le phénomène.

Ensuite, les aciers carbone sont plus sensibles que les inoxydables, mais il suffit également de faire un peu attention et tout ira pour le mieux, vous pouvez d'ailleurs venir jeter un petit coup d'oeil sur notre article spécial acier carbone pour devenir un pro en la matière ! Il est tout de même important de noter qu'un acier au carbone peut varier en couleur avec le temps, et ce n'est pas anormal. En effet, malgré un entretien en bonne et due forme, la lame en carbone va réagir plus rapidement à son environnement (taux d'humidité) ou à l'acidité des aliments que vous découpez.

Nous insistons sur le fait qu'un couteau qui rouille n'est pas un couteau de mauvaise qualité. La rouille n'est pas liée à une défaillance de l'alliage, mais à sa composition propre, comme dit précédemment. Un alliage est composé de plusieurs éléments qui vont lui donner ses propriétés. Il peut être par exemple plus ou moins enrichi en chrome (c'est ce qui lui confère son inoxydabilité), ou en carbone (c'est ce qui lui permet de garder son tranchant durablement, mais qui le rend aussi moins résistant à la corrosion). Pour vous donner un exemple parlant, nous pouvons traiter le cas des couteaux japonais. Beaucoup d'entre eux possèdent une lame fortement enrichie en carbone (on peut atteindre jusqu'à 1.5% de carbone alors que la moyenne d'un bon couteau occidental se situe aux alentours de 0.5%). Ce taux de carbone élevé rend le couteau japonais bien plus sensible à la corrosion. Est-ce le signe d'une mauvaise qualité ? Bien au contraire ! Les couteaux japonais sont réputés à travers le monde entier pour leur efficacité, et c'est justement ce taux de carbone élevé (entre autres) qui les rend si convoités. Ils sont plus sensibles à la corrosion, mais à côté de ça, ils tiennent leur tranchant durablement et sont faciles à aiguiser.

Autre point important : lorsque leur couteau commence à rouiller, certains clients comparent ledit couteau avec des couteaux achetés en grande surface, qui eux n'ont pas rouillé malgré un prix inférieur. Ce n'est donc pas un bon élément de comparaison, car comme dit précédemment, cela dépend de l'alliage, et les couteaux de grande surface sont souvent bourrés de chrome, ce qui les rend moins sensibles à la corrosion, mais bien moins efficaces et faciles à aiguiser.

Il est aussi parfois difficile de se rendre compte à quel point il est facile de faire rouiller un couteau, malgré un bon entretien. En effet, il n'y a pas besoin de grand chose : un environnement trop humide peut par exemple être vecteur de rouille. Il suffit aussi d'une simple goutte d'eau pour que la rouille se déplace d'un point à un autre. Il est également important de noter qu'un choc minime sur une lame (qui ne se voit d'ailleurs pas à l’œil) peut endommager la structure de la lame et mettre à nu l'alliage (la couche protectrice d'oxyde de chrome étant mise à mal). Ainsi, même si vous ne le voyez pas, l'alliage est exposé et la rouille peut se mettre dessus beaucoup plus facilement. A noter qu'il n'y a pas forcément besoin d'un choc pour mettre à mal la couche protectrice de l'alliage. Parfois, un simple détergent ou un aliment très acide suffisent.

Vous pouvez aussi noter qu'aiguiser de temps en temps votre couteau permet de protéger son fil de la rouille, car vous enlevez de la matière, cela permet de le nettoyer.

Assurez vous aussi que vos proches qui utilisent le couteau prennent bien toutes les précautions lorsqu'ils utilisent et lavent votre couteau !

 

La rouille est-elle dangereuse pour la santé ?

Pas du tout ! Nous avons toujours entendu qu'il ne fallait surtout pas utiliser un couteau ou des ustensiles rouillés, mais soyez rassurés, la rouille n'est en aucun cas toxique.  La rouille est de l'oxyde de fer, et le fer n'est pas dangereux pour la santé, au contraire notre corps en a besoin !

Vous pouvez continuer de cuisiner avec des couteaux piqués de rouille et même boire l'eau jaune d'une théière rouillée, cela n'aura aucun impact sur votre santé. Parfois la rouille peut donner un goût de métal à certains aliments ou même les noircir, mais encore un fois, aucun risque de maladie.

La rouille deviendra nocive lorsque l'outil rouillé est en contact avec la terre ou un sol souillé durant une longue période, mais les couteaux de cuisine entretenus normalement ne sont pas concernés !

 

Les astuces anti-rouille :

1 - La pomme de terre

C’est l’astuce la plus simple: Il vous suffit d'utiliser une pomme de terre coupée en deux pour frotter la lame de votre couteau de cuisine (attention aux doigts tout de même).

L’amidon contenu dans la pomme de terre va agir comme antirouille sur l’acier de votre lame. Après cette opération, vous pouvez rincer le couteau puis le sécher à l’aide d’un chiffon doux. Cette astuce économique a le mérite d'être ultra naturelle, et d'enlever les petites taches de rouille qui commencent à piquer votre couteau.

 

2 - Le vinaigre blanc et le gros sel

Mmmmmmh le vinaigre blanc, toi aussi tu te rappelles de son odeur...particulière ! Produit ménager par excellence de toutes nos grands mères, ses vertus sont multiples. Dans notre cas, vous pouvez l'utiliser légèrement chaud. Imbibez un chiffon de ce vinaigre et frottez la lame, votre couteau devrait retrouver toute sa jeunesse...

Aussi, le vinaigre blanc peut se préparer comme mixture mélangée à du gros sel. Une fois la potion préparée, faites tremper votre lame à l'intérieur. Une réaction chimique va entrainer une formation gazeuse sur la lame. Une fois celle-ci visible, prenez votre couteau et frottez le doucement avec une éponge tendre. Puis, rincez et séchez, ça devrait vous aider !

 

3 - L'essence de térébenthine

Si vous en avez chez vous, l’essence de térébenthine peut être utilisée exactement de la même façon que le vinaigre blanc (sans la faire chauffer), le résultat n’en sera que meilleur !

 

4 - Un bouchon et du démaquillant

Voici une petite astuce qui ne nécessite pas beaucoup de matériel encore une fois. Il vous suffit de prendre un bouchon type liège (que vous trouvez par exemple sur les bouteilles de vin, à consommer avec modération les amis, on vous voit venir) et du lait démaquillant doux, puis il faut frotter doucement le lait à l'aide du bouchon, directement sur la lame.

 

Nous espérons que ces astuces vous serviront. Ne vous inquiétez donc pas trop si vos couteaux ont quelques points de rouille au fil du temps. C'est un phénomène normal qui n'affecte pas la qualité de vos lames ! Et en plus avec tous ces conseils, vous pouvez facilement leur redonner une jeunesse !

Et puis, pour éviter toutes ces manoeuvres, nous avons quelques petits produits sympathiques à vous conseiller, histoire de bien entretenir vos lames sur la durée !