Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

21279 avis

Les différents outils du pâtissier

Depuis plus d’une dizaine d’années, de nombreux ustensiles de pâtisserie sont disponibles pour les particuliers alors qu’ils étaient auparavant destinés à un usage professionnel. Ces outils sont devenus des incontournables pour tout amateur de pâtisserie. D’une part, ils rendent plus facile la préparation des recettes, et d’autre part, ils permettent de fournir une finition impeccable tant en matière d’esthétique que de goût. Vous découvrirez dans cet article les ustensiles de pâtisserie qui servent à étaler, à peser, à découper, à mesurer, à tamiser, à décorer, à mélanger, à malaxer…

 

La balance

Bien mesurer ses ingrédients en pâtisserie est la base même d’une recette réussie. De mauvaises proportions peuvent altérer le rendu final. Dans cette optique, la balance numérique est à privilégier, car elle offre une extrême précision. 

 

La spatule

Une spatule de pâtisserie doit être robuste et résistante à une chaleur élevée. Cet outil demande une certaine adresse. Elle est disponible dans deux versions (droite ou coudée) et dispose de longueurs différentes. Les deux modèles servent à étaler une crème, à chemiser une pâte à biscuit et masquer une couverture. Le pâtissier en fait usage également pour déplacer un entremet de son plan de travail vers un carton de présentation ou vers une grille. 

La spatule coudée est très utile pour disperser une préparation dans un moule ou dans un cercle d’une façon très précise. C’est l’outil qu’il vous faut pour la réalisation d’un dessert à monter dans des cercles ou pour faire cuire une pâte sur des plaques fines.

 

Les moules en silicone

Les moules en silicone étaient réservés aux pâtissiers professionnels, mais plus maintenant. Les amateurs de pâtisserie aussi peuvent s’en servir pour faciliter le démoulage d’un gâteau. Ces moules sont simples à entretenir et peuvent passer du four au congélateur sans aucun souci. Ils sont pratiques pour mouler des préparations à l’instar des pâtes de fruit, des petites pièces comme les financiers ou les madeleines en évitant de graisser les petits moules prévus à cet effet. Attention, tous les moules en silicones ne sont pas de même qualité, privilégiez un moule de qualité professionnelle, fabriqué sans produits nocifs pour préserver votre santé (gare aux moules à petits prix vendus dans les supermarchés) !

 

La poche à douille

Le chef pâtissier ne se sépare jamais de cet outil qui peut être en plastique jetable ou en toile étanche. Si vous avez besoin de différents contenus en votre possession en même temps, celles en plastique jetable sont à recommander.

La poche à douille permet de disposer des quantités minimes de préparation à des endroits bien nets. À titre d’exemple, elle intervient pour faire des coques de macarons soigneusement proportionnées, décorer un gâteau avec soin et finesse, monter de la pâte à choux sur une plaque, garnir des choux ou une verrine sans en renverser partout.

 

Les couteaux   

Les 3 couteaux les plus populaires en pâtisserie sont :

-          Le couteau d’office : il est petit, maniable et léger et sert à couper des fruits, découper les bandes de feuilletage, lever les suprêmes, chiqueter, couper dans une forme ronde une abaisse de pâte avant le fonçage, couper une vanille dans le sens de la longueur, partager un gâteau…

-          Le couteau de tour : aussi appelé couteau de chef, celui-ci est de plus grande taille et est moins maniable que le couteau d’office. Il est utilisé pour faire des « découpes droites » sur les abaisses de pâte crue. Il peut couper des croissants ou de la pâte en plusieurs morceaux… On peut également l’employer pour réaliser des copeaux de chocolat en vue de décorer un moka, par exemple.

-          Le couteau scie : aussi appelé couteau à génoise. Comme son nom l’indique, il effectue des mouvements va-et-vient tel qu’une scie. Il est idéal pour couper des génoises ou un feuilletage cuit sans l’abîmer. Il arrive même que certains pâtissiers utilisent ses dents comme un peigne afin de donner du relief à un entremet (les extrémités des mille feuilles, par exemple).

 

Le thermomètre de cuisson

Le thermomètre de cuisson connaît également une autre appellation : thermosonde de cuisson. Il permet de vérifier avec une extrême précision la température de certains produits délicats tels que le sucre ou le chocolat ou encore le lait. Optez pour un thermomètre numérique, étant donné que ce type d’outil est bien plus précis que ceux à l’alcool ou au mercure. Au moment de l’achat, les qualités recherchées sont les suivantes : apte à faire une lecture jusqu’à plus ou moins 205 °C et équipé d’un clip pour le fixer sur le bord de la casserole. Avec lui, vous pâtissez dans les règles de l’art !

 

Le fouet

Il est indispensable pour mélanger vos préparations sans créer de grumeaux ! Idéal pour fouetter les sauces, la pâte à crêpe ou encore les crèmes pâtissières, et même pour monter vos blancs en neige (un peu d'exercice ne fait pas de mal !). Vous obtiendrez grâce à lui des préparations lisses et onctueuses.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive, mais réunit l’essentiel de base du pâtissier, les outils qu’il utilise au quotidien. N’hésitez pas à visiter notre site pour trouver les meilleurs ustensiles de pâtisserie.

 


-5% de réduction*
pour toute première inscription à la newsletter
*Voir conditions de l'offre. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Recevez nos mails trop cool (et nos promos aussi) :