8897 avis

Les différents systèmes d'ouverture et de verrouillage d'un couteau de poche

Lorsque l’on n’y connaît pas grand chose en couteau de poche, il est difficile de comprendre le vocabulaire technique employé par les connaisseurs et les vendeurs ! Linerlock, thumbhole, flipper, si ces mots ne vous disent rien : pas d’inquiétude, il suffit de lire ce guide qui vous permettra d’être plus à l’aise avec le vocabulaire.

 

Les principaux systèmes d’ouverture

La différence entre Thumb stud et Thumbhole

Appelé aussi « Ergot de pouce », « Teton d’ouverture » ou « Bouton » , le thumb stud est ce petit ergot en acier situé sur la lame. Il peut être soit d’un seul côté, et dans ce cas il est du côté gauche, facilitant l’ouverture à une main pour les droitiers uniquement ; soit des deux côtés de la lame, et dans ce cas le couteau est aussi adapté aux gauchers qui n’auront aucun mal à ouvrir la lame à une main.

Attention, ce n’est pas un bouton sur lequel on appuie pour ouvrir la lame, il faut simplement tirer dessus avec le pouce.

Le thumbhole appelé aussi « Thumb slot », « spyderhole » , « trou pour le pouce », ou encore « finger hole » est un simple trou dans la lame. À la base inventé par la marque Spyderco, ce système d’ouverture a été largement repris par de nombreuses autres marques. Tout comme l’ergot il faut positionner le pouce au niveau de ce trou et tirer sur la lame pour l’ouvrir.

 

Le Flipper

 C’est un ergot situé entre la lame et le manche lorsque le couteau de poche est ouvert. Il dépasse sur le dos du couteau lorsqu’il est fermé. Il faudra tirer sur cet ergot à l’aide du pouce pour déployer la lame, l'ouverture à une main est donc facilitée. L’avantage du flipper est qu’il sert de protège-doigt lorsque la lame est ouverte, empêchant votre doigt de riper sur le tranchant.

 

Le Nail Nick

Le plus vieux système d’ouverture et le plus facile à créer pour un coutelier ! Les couteaux traditionnels comme Opinel et Laguiole sont par exemple dôtés de ce système. Une petite entaille sur la lame permet d’ouvrir le couteau avec son ongle. L'ouverture à une main n'est pas possible avec ce type d'ouverture puisqu'il faudra une main pour tenir le couteau et l'autre pour tirer sur la lame.

 

 

 

Les principaux systèmes de verrouillage

Liner Lock 

Mécanisme très répandu dans le monde entier. Une tige en acier à l’intérieur du manche vient buter contre la lame du couteau pliant pour l’empêcher de se refermer. Pour déverrouiller le couteau et refermer la lame il suffit de déplacer cette tige avec le doigt. L'expression Liner Lock est souvent utilisé à tort pour désigner des Frame Lock, il faut donc bien faire la différence. Ici on a une tige courte qui bloque la lame (on la voit bien sur la photo).

 

Frame Lock

Même type de mécanisme que le Liner Lock, sauf qu’ici au lieu d’une simple tige en acier, c’est tout un côté de la structure en acier du manche qui vient bloquer la lame en faisant 

appui sur elle. Ce système de verrouillage est normalement plus solide que le Liner Lock. Le Framelock est facile à distinguer lorsque le manche n'est pas recouvert de plaquettes (comme ici), mais quand des plaquettes en bois ou en synthétique recouvrent les platines en acier, c'est plus difficile et il est alors courant de faire la confusion avec un Linerlock. 

 

Back Lock / Front Lock

Système de verrouillage à pompe (avant ou arrière): La lame se bloque automatiquement dès qu’elle passe en position d’ouverture. Pour la déverrouiller il faut exercer une pression sur la pompe à l'arrière du manche (back) ou à l'avant (front). Un ressort libère alors la tige qui bloque la lame. On voit ce système sur quelques couteaux de poche Buck ou Spyderco par exemple.

 

 

Virole

C’est un mécanisme de verrouillage très répandu sur les couteaux pliants traditionnels comme les Opinel. Une bague en acier est placée par le fabricant entre la lame et le manche : pour verrouiller la lame, il faut tourner manuellement cette bague. Pour la débloquer, faites à nouveau tourner la bague jusqu’au déverrouillage du couteau.

 

Et voilà, vous savez maintenant faire la différence entre les principaux mécanismes de blocage !  

Il existe bien sûr d’autres systèmes d’ouverture comme les mécanismes automatiques et autres systèmes modernes, mais ceux évoqués sur cette page sont les plus connus et les plus répandus. Les systèmes de verrouillage listés sont également ceux que vous trouverez en plus grand nombre sur le marché du couteau de poche mais il en existe bien d’autres !

Découvrez notre sélection de couteaux pliants sur Couteauxduchef.com ! Vous vous posez maintenant des questions sur les différentes formes de lame ? On vous explique tout ici !