16377 avis
Article suivant Article précédent

Comment Entretenir une Planche à Découper en Bois ? La Méthode

Publié le : 23/03/2020 10:17:43 | Catégories : Conseils & Astuces , Conseils d'entretien

Comment Entretenir une Planche à Découper en Bois ? La Méthode

Il n’y a pas que l’acier dans la vie ! La coutellerie, c’est aussi une affaire de bois. Vous avez déjà coupé des aliments sur une surface non prévue à cet effet. Vos pleurs ont suivi en constatant les traces de coupures. Vous vous êtes alors jetés sur une planche en bois spécialisée dans la découpe. Petit problème, après quelques mois, celle-ci s’est dégradée. Ça s’est terminé en petits copeaux pour alimenter le feu. Ne vous en faites pas, nous allons vous montrer comment entretenir une planche à découper en bois, et ce dans les règles de l’art !

 

Les spécificités du bois : un matériau noble, vivant et sain à cajoler

Contrairement à l’acier qui est froid et monolithique, le bois est chaud et protéiforme. Par sa nature vivante, il évolue, il se courbe, il change de couleur, il se fissure, il s’élargit etc. Ses motifs sont uniques. Outre les coups de couteaux maladroits de votre part, les changements de température et l’humidité sont ses pires ennemis.

Sa porosité et son manque de protection l’exposent aux bactéries, malgré le fait qu’il soit moins prompt à les conserver qu’une surface plastique. En effet, un bois craquelé ne se referme pas. Cette absence de cicatrisation favorise le stockage des bactéries uniquement avant le lavage. Après le nettoyage, le bois respire et se vide de toutes les substances nocives. Une planche en plastique, en plus d’être bien moins élégante, conservera les microbes plus aisément dans ses écorchures.

 

L’usage d’une planche à découper en bois au quotidien : les gestes à éviter

L’évidence n’est parfois pas évidente. À l’instar de votre couteau de cuisine adoré, sachez que votre planche de découpe boisée ne supporte pas certaines choses. Chacun utilise ses biens comme il l’entend. Mais vous êtes ici pour conserver vos outils le plus longtemps possible. Une planche en bois est faite pour protéger les surfaces de vos découpes, mais elle ne doit pas être négligée. Voici les gestes à ne pas reproduire pour prolonger sa durée de vie :

- Ne la condamnez pas au lave-vaisselle, lavez-la à la main puis séchez-la sans tarder ;

- Ne l’enduisez pas de produits abrasifs pour ne pas endommager sa structure ;

- Évitez de l’entailler sévèrement en contrôlant vos gestes sur la descente ;

- Ne l’exposez pas aux températures chaudes et froides, surtout successivement.

 

Comment entretenir une planche à découper en bois ? Les astuces

Pour entretenir son support de travail en matériau noble, rien ne vaut la simplicité alliée à un geste consciencieux. Voyons les différentes étapes qui feront de votre planche en bois un accessoire durable et agréable à utiliser.

 

Le nettoyage journalier

Dans votre cuisine, la planche à découper sert à de multiples reprises chaque jour, en particulier si vous êtes un cuistot accompli ! De multiples aliments se succèdent sur sa surface délicate. Des légumes juteux, des fruits acidulés, des viandes saignantes ou des poissons gorgés d’eau. Pour tout cela, il est nécessaire de bien laver votre planche afin d’enlever les impuretés et les bactéries qui s’y sont collées. Un bon rinçage est suffisant pour les aliments végétaux, mais un nettoyage s’impose pour les viandes. Après lavage, pensez à sécher votre planche en bois sans ménagement avec un torchon. Placez-la à la verticale le temps de la sèche pour éviter l’infiltration de l’eau.

Le nettoyage avant l’entretien

Avant de gâter votre planche avec de délicieux soins, il faut l’assainir. Ce serait comme s’imbiber de crème hydratante qui sent bon sans s’être lavé au préalable. Ce nettoyage particulier, qui exclut le liquide vaisselle ou l’eau utilisé au quotidien, se compose de citron et de gros sel. Le premier, célèbre pour ses qualités antiseptiques et antioxydantes, va désinfecter la planche et la renforcer. Le deuxième, redoutable pour ses vertus absorbantes, va purifier la surface en aspirant les dépôts ainsi qu’une partie de l’eau grâce à la capillarité. Frottez l’ensemble avec un essuie-tout avant de laisser reposer une dizaine de minutes. Après votre ponçage, rincez abondamment et faites sécher.

L’entretien à l’huile ou à la crème

L’huile est pour le bois ce que le miel est pour une gorge sèche. Mais pour que ses vergetures profitent de ce bain salutaire, il faut que sa surface soit sèche. Certaines planches s’assèchent très vite à cause du mauvais traitement. Un soin intermédiaire est alors nécessaire 1 à 2 fois par mois avant le grand entretien tous les 2 mois. Le premier conditionnement se fait via une crème d’entretien. Appliquez-là avec générosité sur la surface pour que votre bois brille et respire.

En cas de grand entretien, utilisez une huile spéciale pour planche en bois. Cette dernière va s’écouler sur sa surface et remplir sa structure, les rainures éventuelles ainsi que les petites cavités. Le bois cicatrise de cette manière en accueillant le liquide avant de refermer ses craquelures. Sa surface devient alors belle et souple. Avant l’application, il vous faut nettoyer la planche comme précisé au dessus. Effectuez le versement jusqu’à ce que la planche ne puisse plus recevoir d’huile. Cela se verra dans l’absence de petites bulles qui remontent à la surface.

Retrouvez tous nos ustensiles de cuisine !

Notre expert découpeur vous explique comment entretenir votre planche à découper : 

 

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire