20364 avis
Article suivant Article précédent

Aiguiser Son Couteau | 4 Moyens d’entretenir le tranchant

Publié le : 27/03/2020 10:00:44 | Catégories : Conseils & Astuces , Conseils sur l'aiguisage

Aiguiser Son Couteau | 4 Moyens d’entretenir le tranchant

Aiguiser son couteau est primordial pour traiter ses aliments. Un couteau de cuisine mal aiguisé est un couteau bon pour la fonderie. Il n’y a rien de plus désagréable que de cuisiner avec une lame émoussée. Ses performances ne sont plus au rendez-vous. Vous fatiguez rien qu’à couper de la viande ? Vous n’avez plus de plaisir à trancher vos légumes ? Vous êtes obligés de forcer comme un bûcheron pour entailler votre poisson ? Il est temps d’entretenir vos ustensiles. Voilà 4 moyens pour y parvenir !

Le fusil à aiguiser : celui qui porte mal son nom

Cet outil qui ne paye pas de mine est très efficace pour redonner du tranchant à votre couteau. Il s’agit de l’objet manuel le plus artisanal avec la pierre. C’est par votre intensité et vos mouvements que vous allez traiter votre lame. Inutile d’essayer de tirer avec cela dit, rien n’en sortira ! Mais pourquoi porte-t-il mal son appellation ? C’est simple, ce fusil pour lames ne sert pas à aiguiser son couteau, il a pour mission de l’affûter !

Mais c’est quoi la différence nom d’un opinel ?! En réalité, le fusil d’aiguisage est là pour entretenir votre couteau de cuisine régulièrement. Il va redresser le fil du tranchant pour le garder en pleine forme. Il sera en revanche bien moins efficace pour aiguiser une lame très émoussée. Vous l’aurez compris, sa mission n’est pas de faire des miracles mais d’effectuer un rémoulage. Le fusil à aiguiser est un outil complémentaire à un autre outil que nous allons voir. Vous pouvez opter pour des fusils en diamant, en acier ou en céramique. Voyez comment choisir votre fusil à aiguiser. Prêt à rémouler ? À vos mèches de fusils !

La pierre à aiguiser : la solution traditionnelle

Afin d’aiguiser son couteau, la pierre traditionnelle est sans aucun doute l’élément le plus efficace. Cette pierre aux proportions mathématiques restaure votre lame avec de l’huile de coude ! Sa grande polyvalence est son point fort, avec des grains doux au très abrasifs, permettant ainsi une flexibilité parfaite selon l’état du tranchant. Vous pouvez ainsi cajoler vos lames selon vos objectifs et le travail à effectuer.

La pierre à aiguiser ne se prête pas à un travail rapide. Contrairement au fusil qui fournit un affûtage en quelques secondes, ce minerai demande plus de temps et de technique pour délivrer son potentiel. Mais les résultats sont sans commune mesure ! Votre lame obtient un tranchant incomparable alors qu’elle était destinée à s’occuper des épluchures de pommes de terre. Elle donne des résultats durables. Une raison de ne pas l’utiliser trop souvent, du moins si vous avez le coup de main ! Optez pour des pierres de grain 1000 et 3000, idéales pour aiguiser la plupart des couteaux.

Découvrez Comment choisir une pierre à aiguiser !

L’aiguiseur électrique : la solution pour les feignants

Un couteau de qualité est issu d’un savoir-faire artisanal ancestral. Mais la modernité a aussi du bon ! La technologie a permis d’élaborer des engins d’entretien destinés à l’affilage de vos lames. L’aiguiseur électrique est fait pour aiguiser son couteau sans se fatiguer, à condition d’avoir une prise alimentée en courant à proximité ! Le mécanisme électrique se charge de traiter le couteau. Trois étapes sont souvent proposées dans ce type de module, avec une fente dédiée :

  • l’étape de pré-aiguisage, destinée à acclimater la lame de chaque côté du tranchant ;
  • l’aiguisage précis, qui conditionne le fil du couteau de part et d’autre ;
  • l’affilage, qui perfectionne votre affûtage grâce à une finition exigeante.

Un aiguiseur électrique ne nécessite pas beaucoup de doigté. Toutefois, il demande plusieurs passages pour chaque étape afin de donner à votre couteau de cuisine un tranchant de professionnel.

L’aiguiseur manuel : le modèle élaboré

Qu’est-ce que cela donne quand on prend l’aiguiseur électrique et qu’on lui enlève sa prise ? Un aiguiseur manuel ! Vous en avez marre d’être dépendant de l’électricité ? Les pierres d’aiguisage vous font mal aux bras ou demandent trop de savoir-faire ? Vous avez failli vous couper en utilisant votre fusil ? Optez pour cet outil ! Il incarne le compromis parfait. Son étau en lamelles vous permet de traiter la lame en la tirant vers vous. La fente s’adapte aux mensurations des lames grâce à ses configurations préétablies.

Rapide d’utilisation, facile à transporter et ergonomique, voilà un moyen de vous faire passer pour un rémouleur professionnel. Attention toutefois au résultat ! L’aiguiseur manuel et son cousin électrique déploient une puissance qui peut endommager les lames délicates ou inadaptées. L’outil enlève beaucoup de matière et n’a pas l’acuité de la pierre en terme de précision. À défaut de pouvoir doser vous-même, évitez de traiter des couteaux japonais ou autres lames de valeur avec ces derniers.

Aiguiser son couteau demande un engagement certain. Vous entretenez une lame qui est faite pour durer. Pour préparer de bons plats, il faut un ustensile de cuisine performant et en bonne santé !

Retrouvez tous nos conseils pour faire votre choix !

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

RéduirePlein écranFermer
Live !