Couteaux japonais artisanaux Yu Kurosaki Fujin

Yu Kurosaki Fujin

Découvrez les couteaux japonais artisanaux Yu Kurosaki Fujin sur notre site ! Couteauxduchef apprécie grandement les couteaux artisanaux de ce forgeron dont l'atelier est situé dans le Takefu Knife Village, soit le Village Coutelier de Takefu. Ce village bénéficie d'une belle réputation à l'international, car concentre beaucoup de forgerons japonais qui travaillent en accord avec les traditions coutelières ancestrales. Kurosaki San vous présente ici une très belle gamme de couteaux de cuisine, aux caractéristiques techniques impressionnantes. La lame d'un couteau Yu Kurosaki Fujin possède un cœur en acier japonais VG10, à 1% de carbone pour augmenter sa rigidité et donc obtenir dessus un fil rasoir. Ce cœur est entouré de plusieurs couches d'aciers alternés, c'est donc une lame damassée. Le manche en sandalwood dispose d'une mitre en Pakkawood noir. Sa forme octogonale s'adapte à toutes les formes de mains, et il est très agréable à utiliser. Un couteau Yu Kurosaki Fujin apporte donc beaucoup d'authenticité à votre matériel de découpe, tout en vous permettant d'être très performant.


Le couteau Yu Kurosaki Fujin en détails :

Découvrez le couteau Kurosaki ici

 

Des questions sur le couteau ? On vous explique tout en détails ci-dessous ! Vous allez vite devenir un expert dans le domaine ! Et vous allez aussi vite comprendre pourquoi les couteaux Kurosaki sont des couteaux haut de gamme.

Entrons dans le détail de la conception d'un couteau Kurosaki Fujin :

Comme on l'a dit, chaque couteau de la gamme est unique et dispose de matériaux de qualité, qui vous assure une utilisation pérenne. A noter que le forgeron est connu pour le travail original qu'il fait sur ses lames, et les couteaux que nous vous présentons n'échappent pas à la règle !

Une lame forgée, résistante et durable :

Le couteau dispose d'une lame forgée, c'est à dire qu'elle est formée sur un morceau d'acier unique. Ce dernier est chauffé, puis le forgeron le saisit avec une pince et le passe sous la presse mécanique, en le tournant régulièrement pour peu à peu former la lame. Ce travail de précision permet d'obtenir un couteau plus solide, car la lame ne comportera pas de point de soudure.

Le noyau d'un couteau Yu Kurosaki Fujin :

Le noyau de la lame est conçu en acier japonais VG10. Cet alliage bénéficie d'une belle réputation dans le milieu de la coutellerie, en raison de ses nombreux avantages. Il comporte par exemple 1% de carbone, ce qui le rend assez rigide pour supporter des aiguisages poussés, pour un rendu rasoir. En effet, la dureté final du couteau se porte aux alentours de 60 HRC, cela permet également au couteau de garder son tranchant durablement, pour espacer les séances d'aiguisage à la pierre à aiguiser.

Un damas discret et efficace :

Plusieurs couches d'aciers plus doux sont posées de façon alternée par dessus le cœur en VG10 : ce processus bien connu de tous les amateurs de couteaux, c'est le damas. Chez Kurosaki, elles sont au nombre de 16, et lorsqu'elles sont repliées autour du noyau (qui lui aussi entre dans le calcul), on dit qu'elles sont au nombre de 33. Ce damas est lisible sur la partie basse de la lame, juste au dessus du fil de coupe. Le damas est intéressant pour plusieurs raisons. Premièrement, il permet "d'équilibrer" la lame, c'est à dire qu'il va permettre de balancer la rigidité du cœur, en lui apportant une armure plus souple, ce qui le rend moins cassant à l'usage. Deuxièmement, il donne un côté original à la lame, avec ses vagues uniques.

Un martelage très original :

La partie supérieure de la lame (au dessus du damas) a été martelée, à l'aide d'un petit marteau. Les marques sont apposées en biseau, de façon très rapprochée. Le rendu est unique, et ce des deux côtés de la lame.

Un manche à la fois beau et agréable :

Il est fabriqué en sandalwood, un bois à grains fins, léger et doux au toucher. Sa couleur foncée contraste avec la lame aux aspects métalliques froids. De forme octogonale, il se cale parfaitement dans la paume. Il est complété par une mitre en Pakkawood encore plus sombre, qui vient faire le lien entre les parties du couteau.

 

Fabrication et atelier Kurosaki

 

Optez donc pour le couteau Yu Kurosaki Fujin, et mettez un peu de tradition dans votre matériel de découpe ! Il lui apportera une touche d'authenticité et d'originalité. Faites vous plaisir ou faites un très beau cadeau à un cuisinier !



Et pourquoi pas ça ?

Couteaux japonais

  • Excellent Note Note : 9.3 6103 avis sur Trustpilot
    Dernier avis
    • PARFAIT

      Note Note : 5

      très bon accueil téléphonique, personne très sympa qui m'a renseigné honnetement sur le temps de livraison.

  • Pierres à aiguiser