Couteaux japonais artisanaux Yoshimi Kato

Yoshimi Kato

Découvrez les couteaux artisanaux Yoshimi Kato sur Couteauxduchef ! Ici, nous adorons les couteaux japonais, et nous pensons que vous devriez prendre le temps de découvrir les modèles que nous proposons, car il valent le détour ! Ici, nous parlons des couteaux Yoshimi Kato, des couteaux artisanaux fabriqués au Japon par le jeune forgeron du même nom. Yoshimi Kato a appris l'art de forger des couteaux auprès de maîtres réputés au Japon, notamment Hiroshi Kato San, et il continue d'améliorer ses compétences de jours en jours. Les couteaux qu'il propose sont le résultat d'un savoir-faire ancestral, transmis de générations en générations. Ils sont réalisés selon les traditions, les hauts standards japonais en termes de qualité, et constituent le cadeau parfait pour cuisiniers professionnels ou amateurs qui souhaitent s'équiper de pièces intemporelles et d'une efficacité redoutable. Nous vous proposons de magnifiques couteaux Yoshimi Kato damassés, pour des découpes faciles et agréables à chaque passage en cuisine.

Plus d'informations... Moins d'informations


Histoire de Yoshimi Kato

 

Chaque couteau Yoshimi Kato est une pièce unique. Forgée à la main, chacune d'entre elles présente ses petites spécificités, preuve d'une authenticité toute japonaise. Nous en sommes sûrs, vous allez vite vous tourner vers cette marque qui véhicule beaucoup de valeurs, et vous propose des couteaux à la fois beaux et performants.

En savoir plus sur la famille Kato et son histoire :

Il faut remonter à Hiroshi Kato, le beau-père de Yoshimi Kato, pour comprendre l'ampleur du talent familial. C'est un forgeron reconnu au Japon, et il a notamment créé des couteaux presque chaque jour pendant près de 50 ans. Son niveau d'expertise se passe donc de mot ! Hiroshi Kato San est d'ailleurs l'un des membres fondateurs du Village de Takefu, une zone concentrée en forgerons, où chacun peut apporter sa pierre à l'édifice en partageant son savoir-faire et ses idées. On peut préciser que c'est un lieu très recherché par les apprentis forgerons voulant être formés.

Désormais à la retraite, Hiroshi Kato enseigne ses techniques et ses astuces à la nouvelle génération, dont son beau fils, Yoshimi, à qui il a proposé de reprendre sa forge. Ce dernier n'était pas du tout destiné à être forgeron puisqu'il travaillait en tant que chef de projet dans une entreprise de construction. C'est en 2013 qu'il commence son apprentissage, et présente d'ailleurs rapidement un fort potentiel. Petit à petit, en plus de reprendre les gammes mises au point par son maître, il développe ses propres idées et conçoit de nouveaux couteaux pour votre cuisine. Les couteaux que nous vous proposons ici représentent cette initiative !

Voici un petit schéma présentant les principales caractéristiques du couteau Yoshimi Kato :


Schéma d'un couteau Yoshimi Kato

 

Rentrons dans le détail du couteau japonais Kato :

Les matériaux utilisés pour créer le couteau ci-dessus sont des matériaux de choix, qui sont travaillés avec soin et attention. Pour commencer, la lame du couteau est forgée, c'est à dire qu'elle est formée sur une pièce d'acier unique, qui va être mise en forme par le forgeron. Ensuite, Kato San utilise une méthode de forgeage à froid. Il est important de préciser que, contrairement à ce que laisse supposer cette appellation, le couteau n'est pas forgé à basse température, mais bien à température ambiante. Le terme "à froid" est donc utilisé ici pour marquer le contraste avec le procédé plus "standard" consistant à forger l'acier à très haute température. L'avantage d'un forgeage à froid est que le couteau peut être formé plus rapidement, sans que le forgeron ait besoin d'apporter un gros travail de finition par la suite. C'est donc un avantage pour le forgeron, qui peut aller plus vite, et un avantage pour le consommateur, car c'est une méthode moins coûteuse.

Le cœur de lame d'un couteau Yoshimi Kato :

Le noyau de la lame de ces couteaux est conçu en acier japonais VG10. Cet alliage bénéficie d'une belle réputation dans le milieu de la coutellerie, en raison de ses nombreux avantages. Il comporte par exemple 1% de carbone, ce qui le rend assez rigide pour supporter des aiguisages poussés, afin d'obtenir un tranchant rasoir. En effet, la dureté final du couteau se porte aux alentours de 60 HRC, cela permet également au couteau de garder son tranchant durablement, pour espacer les séances d'aiguisage.

Le damasquinage du couteau Yoshimi Kato San :

Le cœur en VG10 est entouré de plusieurs couches d'aciers qui se superposent, des alliages plus doux qui viennent le protéger, tout en créant un effet inédit sur la surface de coupe. Ces couches sont au nombre de 31, et une fois repliées, nous comptons 63 couches (31 de chaque côté de la lame + le cœur qui est comptabilisé). Le forgeron utilise un acier inoxydable, et un acier au nickel, plus foncé. C'est cette différence d'aciers et de tons que vous pouvez observer sur la lame, et les magnifiques motifs que vous pouvez contempler sont uniques sur chaque couteau ! L'acier inoxydable va renforcer la capacité anti-corrosion de la lame, tandis que l'acier au nickel va renforcer sa résistance mécanique. Le damas n'est donc pas qu'esthétique, il est utile pour la durabilité de votre couteau !

Un aiguisage réalisé de main de maître :

La lame de votre couteau Kato Yoshimi est aiguisée à la main. Vous verrez dès le premier usage qu'il coupe très bien, afin de ne pas abîmer vos aliments et de ne pas en casser les fibres. L'aiguisage est une étape importante dans le processus de création d'un couteau, c'est ce qui vous permet de tout de suite juger de son efficacité.

Une finition parfaite, preuve d'authenticité absolue :

Les caractères japonais que vous voyez gravés sur la surface de coupe le sont à la main, à l'aide d'un poinçon et d'un marteau. Ce travail requiert une dextérité à toute épreuve.

Un manche agréable pour une parfaite saisie du couteau :

Il est réalisé en palissandre, un bois dense, qui résiste bien à l'humidité. De forme ovale, il est agréable dans la paume, que vous soyez gaucher ou droitier. Il est complété par une mitre en Pakkawood noir, un matériau composite qui résiste également bien aux bactéries et à l'humidité. Le tout contraste très bien avec la lame.

 

Un savoir-faire qui traverse les générations

 

Choisissez donc le couteau Yoshimi Kato qui vous correspond le plus, mais sachez par avance que vous optez également pour une pièce unique ! Elle donnera beaucoup de caractère à votre matériel de découpe ! Découvrez aussi les autres couteaux japonais artisanaux que nous vous proposons !



Et pourquoi pas ça ?

Couteaux japonais

  • Excellent Note Note : 9.3 5012 avis sur Trustpilot
    Dernier avis
    • PARFAIT

      Note Note : 5

      très bon accueil téléphonique, personne très sympa qui m'a renseigné honnetement sur le temps de livraison.

  • Anniversaire -8%