Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Promos d'été jusqu'à -50% (dans la limite des stocks) >

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Promos d'été jusqu'à -50% (dans la limite des stocks) >

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Promos d'été jusqu'à -50% (dans la limite des stocks) >

21279 avis

Couteau sujihiki 27cm japonais artisanal Masashi Yamamoto SLD damas

Ce sujihiki Masashi Yamamoto pour trancher nettement et efficacement

Lame 27cm damassée au nickel : motifs uniques et élégants

Noyau en acier SLD japonais au taux de carbone élevé (environ 1,6%)

Tranchant efficace et durable - Dureté Rockwell : 63 HRC

Polissage effet miroir - Anneau en micarta blanc et mitre en ébène

Manche en bois de cognassier aux nuances chaudes - Octogonal

Couteau artisanal forgé à Sanjo par Masashi Yamamoto

Couteau contenant du carbone : nécessite un entretien soigné

799,90 €

Livraison Offerte A domicile et en point relais

En stock

Expédition sous 24h

✅ Disponible à Mandelieu  ✅ Disponible à Cannes 

Plus que 3 en stock !

  • Livraison Express disponible
    Chez vous ce mardi avant 18h avec Chronopost
  • 3x
    Payez en 3 fois : 266,63 € / échéance+1.55% de frais de dossier (en savoir plus)
  • Questions et commandes 09 72 56 08 32Du lundi au vendredi de 10h à 17h.
  • Satisfait ou remboursé ! Vous avez 60 jours pour changer d’avis.
  • Vous avez trouvé moins cher ailleurs ? On vous rembourse la différence (voir conditions)
  • Avec ce produit : 7998 points de fidélité,
    soit 40,02 € de réduction sur votre prochaine commande

  • Vous cherchez un produit ?
    On se charge de vous le trouver ! Cliquez-ici !

Fabriqué au Japon
Couteau sujihiki 27cm japonais artisanal Masashi Yamamoto SLD damas
Couteau sujihiki 27cm japonais artisanal Masashi Yamamoto SLD damas
Suivant

Fiche technique

Matière Acier Damas
Manche Cognassier
Lave-vaisselle Non
Fabrication Japon
Couleur Marron
Poids 137g
Acier SLD damassé
Dureté HRC 63
Taille lame 27cm
Taille manche 13,8cm
Longueur totale 42,2cm
Hauteur lame 3,5cm
Epaisseur lame 1,5mm
Tranchant Lisse
Manche riveté Non
Finition de lame Damassée
Pour droitier ou gaucher Symétrique
Forgeron Masashi Yamamoto

Voir toute la fiche technique
Avis de l'équipe

Les couteaux Masashi SLD sont de vraies merveilles ! Ils font partie de nos couteaux les plus efficaces, le tranchant est tout simplement incroyable. La lame qui s’affine petit à petit du dos vers le tranchant rentre dans les aliments presque sans aucune résistance. Le maître mot ici : performance !

En savoir plus

Découvrir Masashi Yamamoto, artisan forgeron

Ce sujihiki a été forgé par le forgeron d'exception Masashi Yamamoto. Ayant appris le métier en famille, notamment auprès de son plus grand frère, il est un jeune forgeron passionné qui a créé son atelier en 2013 à la fin de sa formation.

Les couteaux qu'il forge sont de vraies pièces uniques grandement appréciées pour la dureté de leurs lames. Masashi obtient une telle dureté en appliquant des traitements thermiques techniques et spéciaux aux lames. Même s'il est un jeune forgeron, cela n'empêche pas Masashi de déjà transmettre son métier à deux apprentis ! Personnage atypique, le forgeron a un style bien à lui très emblématique : il a l'habitude de travailler en tongs tout en étant en train de fumer une cigarette !

Masashi Yamamoto san

Un couteau sujihiki de qualité supérieure

Ce sujihiki est connu comme l'équivalent japonais du couteau à trancher. Sa longue lame est en effet très efficace pour découper de fines tranches de viande, de légumes ou de poisson, que les aliments soient crus ou cuits. Veillez cependant à ne pas découper des aliments trop durs avec ce couteau (meules de fromage, os, surgelés...). La lame pourrait se casser.

Notez que les couteaux Masashi Yamamoto dispose d'une pointe plus fine que la moyenne des autres couteaux. En effet, l'épaisseur de la lame rétrécie lorsqu'on arrive à son extrémité, pour la rendre plus flexible et donc faciliter les découpes, avec une sensation plus agréable et naturelle à l'usage. C'est une nouvelle preuve du savoir-faire de ce forgeron hors-pair. Cependant, faites bien attention de ne pas appuyer trop dessus, car la flexibilité a ses limites !

Votre couteau de cuisine japonais est muni d'une lame damassée. Cela veut dire qu'elle se compose d'un cœur rigide qui est ensuite entouré de plusieurs couches d'acier plus doux qui s'alternent et viennent équilibrer le cœur. Les couches apportent un peu plus de souplesse au noyau pour le protéger et le rendre moins cassant à l'usage.

Pour ce couteau sujihiki, c'est l'acier japonais SLD qui a été choisi pour le noyau de la lame. Cet acier produit par le grand sidérurgiste Hitachi possède de nombreux avantages, à commencer par son fort taux de carbone de près de 1,6%. Le carbone permet d'augmenter la dureté d'un alliage, sachant qu'un alliage dur garde son tranchant plus longtemps. Ce taux de carbone élevé permet à la lame d'atteindre une dureté de 63 HRC sur l'échelle de Rockwell, preuve que cette lame a un cœur rigide qui tient durablement.

L'acier SLD contient aussi environ 13% de chrome, ce qui lui permet de mieux résister face à l'oxydation. Toutefois, on ne peut pas considérer l'alliage comme totalement inoxydable en raison de son taux de carbone élevé. Le couteau demandera d'appliquer les mêmes conseils d'entretien que pour les couteaux au carbone.

Cet alliage présente aussi des avantages au niveau de sa micro-structure : celle-ci est très équilibrée grâce aux micro-carbures qui la composent et qui sont uniformément répartis sur sa surface. Grâce à cela, elle présente une plus grande résistance face à l'usure et aux éventuelles micro-fissures lors de l'usage.

Ensuite, le noyau de la lame est entouré de plusieurs couches alternées d'acier plus doux, pour équilibrer sa forte rigidité et le protéger. Cet acier des couches supérieures est enrichi au nickel, ce qui confère à votre lame de superbes motifs aléatoires ayant des teintes variées selon les couches.

La lame bénéficie d'une finition polie à effet miroir qui ajoute à son caractère et à son élégance. Masashi Yamamoto a également apposé de délicats kanjis à la main sur sa partie supérieure.

En ce qui concerne le manche du couteau, il a été réalisé en bois de cognassier. C'est une essence dense qui résiste à l'humidité et s'adapte aux variations de température : c'est un bois durable ! Le manche convient parfaitement à tous les cuisiniers, droitiers comme gauchers, grâce à sa forme octogonale. Ainsi, vous en avez le parfait contrôle tout en étant confortable.

Le manche se complète d'une mitre en ébène sombre venant élégamment contraster avec la teinte plus claire du cognassier. Les deux bois sont séparés par un fin anneau de micarta blanc.

De la pâte à bois comble les espaces là où la lame s'insère dans le manche. Elle rend l'ensemble bien étanche et évite que de petits morceaux d'aliments ne s'infiltrent pendant la découpe.

Comment bien entretenir ce couteau au carbone ?

Comme indiqué plus haut, ce couteau japonais doit être considéré comme oxydable en raison de sa forte concentration en carbone. Le laisser tremper dans l'évier ou le mettre au lave-vaisselle sont donc des actions à proscrire.

Le nettoyage du couteau doit exclusivement être fait à la main à l'aide d'une éponge et d'un savon doux. Dès que vous avez fini de le laver, séchez immédiatement le couteau avec soin pour le ranger dépourvu de toute trace d'humidité et dans un endroit sec.

La lame pourra changer de couleur au fil du temps, et c'est normal ! Le carbone contenu dans l'acier le fait naturellement réagir à des éléments comme l'humidité dans l'air ou l'acidité de certains aliments.

Couteauxduchef vous propose une belle sélection de couteaux forgés japonais !

-5% de réduction*
pour toute première inscription à la newsletter
*Voir conditions de l'offre. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Recevez nos mails trop cool (et nos promos aussi) :