Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

Site 100% français depuis 13 ans | Click & Collect dispo

21279 avis

Couteau santoku kiritsuke 18cm japonais artisanal Momotaro Ginsan manche en magnolia

Ce santoku japonais pour des découpes nettes et précises

Lame structure San Maï de 18cm : 3 couches d'acier alternées

Noyau en acier japonais Ginsan à environ 0,95% de carbone

Dureté de 59/60 HRC - Entretien facile du tranchant net

Manche de forme octogonale pour droitiers et gauchers

Réalisé en magnolia - Mitre en corne de buffle noire

Forgé par Shogo Yamatsuka et aiguisé par Mitsuo Yamatsuka

Couteau fabriqué artisanalement à Sakai, au Japon

254,90 €

Livraison Offerte A domicile et en point relais

En stock

Expédition aujourd'hui

Plus que 4 en stock !

  • Livraison Express 24h disponible
    Chez vous ce vendredi avant 18h avec Chronopost
  • 3x
    Payez en 3 fois : 84,97 € / échéance+1.55% de frais de dossier (en savoir plus)
  • Questions et commandes 09 72 56 08 32Du lundi au vendredi de 10h à 17h.
  • Satisfait ou remboursé ! Vous avez 60 jours pour changer d’avis.
  • Vous avez trouvé moins cher ailleurs ? On vous rembourse la différence (voir conditions)
  • Avec ce produit : 2549 points de fidélité,
    soit 12,76 € de réduction sur votre prochaine commande

  • Vous cherchez un produit ?
    On se charge de vous le trouver ! Cliquez-ici !

Fabriqué au Japon
Couteau santoku kiritsuke 18cm japonais artisanal Momotaro Ginsan manche en magnolia
Couteau santoku kiritsuke 18cm japonais artisanal Momotaro Ginsan manche en magnolia
Suivant

Fiche technique

Matière Acier San Mai 3 couches
Manche Magnolia
Lave-vaisselle Non
Fabrication Japon
Couleur Bois clair
Poids 144g
Acier Ginsan
Dureté HRC 60
Taille lame 18cm
Taille manche 13,5cm
Longueur totale 32cm
Hauteur lame 4,3cm
Epaisseur lame 2,4mm
Tranchant Lisse
Manche riveté Non
Finition de lame Polie
Pour droitier ou gaucher Symétrique
Forgeron Shogo Yamatsuka

Voir toute la fiche technique

En savoir plus

Une lame japonaise San Maï au cœur en acier Ginsan

Ce couteau japonais artisanal est équipé d'une lame de 18cm, à pointe kiritsuke, et dont la structure est dite San Maï. Ce terme japonais signifie "trois couches", et il est un bon indicateur de la construction de la lame. Cela veut dire qu'elle contient un cœur en acier rigide enveloppé dans une couche d'acier plus doux qui se replie de chaque côté. Cette conception équilibre la dureté du cœur tout en le protégeant.

Le noyau de la lame est fabriqué en acier japonais Ginsan, également connu sous les noms de G3 ou Silver 3. Il s'agit d'un alliage contenant environ 0,95% de carbone, ce qui lui confère une dureté accrue et le rend plus rigide pour maintenir son tranchant plus longtemps. De plus, grâce à sa bonne teneur en chrome, l'acier Ginsan résiste bien à la corrosion.

Le couteau possède une dureté de 59/60 HRC sur l'échelle de Rockwell, ce qui assure un entretien aisé de la lame. Si nécessaire, l'aiguisage à l'aide d'une pierre est simple à réaliser.

Une couche d'acier plus doux est ensuite ajoutée par-dessus le cœur en Ginsan et repliée de chaque côté, formant ainsi les trois couches d'acier. Cette couche externe sert à protéger le Ginsan et à lui conférer de la souplesse, le rendant moins sensible à la casse lors de son utilisation. Vous pouvez observer l'alternance des couches d'acier le long du tranchant.

Enfin, la lame présente de délicats kanji gravés des deux côtés et elle a été soigneusement polie. Cette lame est synonyme d'élégance et d'authenticité.

Le manche haut de gamme en magnolia

Le manche a été réalisé en bois de magnolia, un bois précieux reconnaissable à sa couleur claire et crème. Le magnolia est traditionnellement utilisé pour la fabrication des fourreaux des sabres japonais en raison de sa légèreté, de sa douceur et de sa bonne résistance à l'humidité.

Votre couteau santoku Momotaro a un manche taillé de forme octogonale pour s'adapter tant aux gauchers qu'aux droitiers. Le manche épouse idéalement la paume de votre main pour être très confortable, notamment lors de découpes intensives.

Le manche est complété d'une mitre en corne de buffle noire qui se fond harmonieusement avec la lame de ce couteau. Elle ajoute non seulement une touche finale à l'esthétique globale, mais elle contribue également à équilibrer le couteau.

De la pâte à bois a enfin été ajoutée à l'endroit où s'insère la lame dans le manche, rendant le couteau parfaitement étanche. L'eau des différents nettoyages et les aliments découpés ne peuvent pas rentrer dans le couteau.

Bien entretenir le couteau japonais Momotaro

Afin de préserver la qualité de votre couteau fabriqué avec des matériaux de haute gamme, il est essentiel de le laver uniquement à la main. Veillez aussi de ne pas mouiller le manche. Pour ce faire, utilisez une éponge douce et un savon approprié, en rinçant sous une eau tiède.

Après avoir nettoyé le couteau, séchez-le avec le plus grand soin avant de le ranger, sans laisser aucune trace d'humidité. Enfin, placez le couteau dans un lieu sec, comme son coffret, pour préserver son apparence d'origine sur le long terme.

En apprendre plus sur Shogo Yamatsuka

Ce couteau santoku a été forgé à Sakai par Shogo Yamatsuka, originaire de la ville. Il a appris le métier de son père, qui était également forgeron, et qui l'a formé au travail de l'acier Ginsan. Shogo Yamatsuka san est le seul forgeron de Sakai capable de forger l'acier Ginsan à chaud en raison de sa manipulation difficile.

Shogo, véritable expert de l'acier Ginsan aime toujours relever les défis présentés par les nouvelles variations des aciers. Son expertise a été récompensée par le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, qui lui a décerné le titre de Maître Artisan Traditionnel. Ce titre honorifique est attribué aux artisans qui ont consacré de nombreuses années à perfectionner leurs compétences dans l'industrie et l'artisanat traditionnel japonais, et à transmettre leur savoir-faire. Cette distinction marque une véritable reconnaissance pour Shogo Yamatsuka, qui a travaillé durant 30 ans pour maîtriser l'art du forgeage de l'acier, qualifié de Hizukuri.

Ce santoku a été aiguisé par Mitsuo Yamatsuka, également Maître Artisan Traditionnel mais dans l'art de l'aiguisage. Grâce aux compétences de ces deux remarquables couteliers, vous êtes sûr de disposer d'une lame à la redoutable efficacité.

Découvrez aussi notre sélection de pierres à aiguiser japonaises !

-5% de réduction*
pour toute première inscription à la newsletter
*Voir conditions de l'offre. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Recevez nos mails trop cool (et nos promos aussi) :